RIU BLUE DPDC, fille de NIWI BLUE DPDC et NEWTON Avril 2022

RIU BLUE DPDC, fille de NIWI BLUE DPDC et NEWTON Avril 2022

Décidément, le printemps 2022 est riche de bonnes nouvelles.

Au tour de Riu Blue Del Pastre Del Cesaleir de se faire remarquer, grâce à la ténacité de sa maîtresse Ka Rin.

Etait organisé à Villepinte (région Parisienne) l’EDS, traduisez l’EURO DOG SHOW, exposition canine européenne internationale.

Bien que vivant à Toulon, Karin a fait le déplacement avec Riu pour se mesurer à d’autres cattle dogs de renom et venus de toute l’Europe.

Elle termine sur le podium, à la troisième place avec un qualificatif Excellent!

Mille bravos à ce joli binôme qui porte bien haut les couleurs des DPDC!

   

RYLEY BLUE DPDC, fille de NIWI BLUE DPDC et NEWTON Avril 2022

RYLEY BLUE DPDC, fille de NIWI BLUE DPDC et NEWTON Avril 2022

Avant de vous raconter la fin d’année 2021 chez les DPDC, je ne résiste pas au bonheur de partager avec vous des nouvelles de Ryley Blue DPDC.

Non seulement elle a obtenu le titre de Champion jeune de France pour l’année 2021, mais en outre je vous laisse admirer les dernières photos d’un stage bovin avec son maître Nicolas THIRION.

Nicolas et Ryley forment un duo en pleine osmose, se comprenant d’un regard.

Merci à Nicolas de faire de Ryley ce qu’elle est, une digne fille de sa mère et de son père bien sûr, une digne petite fille de Edde Spader. (Niwi quant à elle est maintenant en niveau 2 pour les concours troupeau FCI)

Merci à Molly pour ces somptueuses photos et pour l’autorisation de les divulguer

MILLE BRAVOS

 

 

Des nouvelles de nos deux mamans

Des nouvelles de nos deux mamans

Lulu Blue du Yéo a donné naissance le 6 juillet 2021 à 5 chiots (3 mâles bleus, 1 mâle rouge et 1 femelle bleue) 

Niwi Blue Del Pastre Del Cesaleir a donné naissance le 11 juillet 2021 à un chiot femelle rouge.

Le papa de ces deux portées n’est autre que Peps Del Pastre at Kunama.

Tout le monde se porte à merveille et chaque bébé a d’ores et déjà trouvé une famille pour la vie.

Vous souhaitez acquérir un ACD ou vous renseigner sur cette race, s’il vous plait, lisez cela!

Vous souhaitez acquérir un ACD ou vous renseigner sur cette race, s’il vous plait, lisez cela!

FUTURS ACQUEREURS D’UN ACD ou BOUVIER AUSTRALIEN

Vous êtes à la recherche d’un bouvier australien. Cette race vous a séduits, par son look, ou pour l’utilisation que vous voulez en faire.

Voici quelques questions auxquelles tout éleveur digne de ce nom doit être capable de vous répondre, questions que vous devriez poser pour mettre toutes les chances de votre côté, pour acquérir un chiot le plus sain possible et bien dans ses pattes.

1/Qui sont les parents et quels sont les dépistages de santé qui ont été faits sur eux ?

Voici une liste non exhaustive mais importante de tares, classées en deux catégories selon leur moyen de dépistage :

*Par examen clinique :

a/ la dysplasie des hanches et des coudes : il s’agit de radios effectuées sous anesthésie générale dont l’examen dira le stade de dysplasie de l’adulte. Ces stades sont, en France A, B, C, D, E, de l’indemne au plus atteint. La dysplasie lorsqu’elle est importante peut avoir des conséquences sur la mobilité du chien. D’autres systèmes de mesure et interprétations existent dans les pays étrangers, mais, en France et dans notre race, il est recommandé de ne marier un C qu’avec un A, un B avec un B ou un A, la reproduction des D et E n’étant pas conseillée. La dysplasie n’est pas que génétique, mais cela donne néanmoins une indication

b/ dépistage du DISH ; (Hyperostose squelettique idiopathique diffuse) Sans entrer dans les détails, c’est une maladie qui affecte la colonne vertébrale et qui est détectable par radio sans anesthésie générale. On ne connait pas encore le mode exact de transmission de cette maladie qui peut apparaître vers 3 ans, mais un chien atteint ne devrait pas reproduire.

*Par dépistage génétique

Nous avons la chance d’avoir à notre disposition une batterie de tests qui permettent de dépister certaines maladies et donc qui sont nécessaires aux éleveurs pour faire des mariages raisonnés et raisonnables afin d’être sûr de ne mettre au monde que des chiens qui ne seront pas atteints

Ces dépistages sont les suivants :

a/ APR prcd : atrophie progressive de la rétine . Un chien atteint est ou devient aveugle

b/ APR rcd4 : atrophie progressive de la rétine, forme tardive . Un chien atteint deviendra aveugle

c/ PLL : luxation du cristallin. Maladie oculaire se traduisant par un risque accru de déplacement du cristallin, conduisant à un glaucome qui entraîne alors douleur chronique et perte visuelle

d/ DM : myélopathie dégénérative .dégénerescenceprogressive de la moëlle épinière, donc atteinte nerveuse entraînant une parésie puis paralysie

e/ NCL  céroide-lipofuscinose neuronale, adult et onset : maladie neurologique qui induit des troubles du comportement

La liste ci-dessus est loin d’être exhaustive mais permet déjà une bonne indication sur les géniteurs.

2/Demandez à l’éleveur de voir les parents, du moins la mère car l’étalon n’est pas forcément sur l’élevage. Si possible, la meilleure façon de se faire une idée est d’aller rendre visite à l’éleveur, et si possible avant la naissance de la portée. Vous aurez une idée précise de la façon dont les chiens vivent au quotidien . Je ne me permettrai pas de dire qu’il y a de bons ou de mauvais moyens d’élevage, mais il y en a certainement qui vous conviendront mieux que d’autres.

De la même façon, le courant doit aussi passer entre l’éleveur et l’éventuel acquéreur. Etre éleveur, ce n’est pas seulement  mettre au monde des chiots, en meilleure santé possible. Son rôle ne s’arrête pas lorsque vous aurez franchi son portail, votre chiot dans les bras. A mon sens, il est de son devoir de vous accompagner le plus loin possible dans votre vie avec ce chiot qui va faire partie intégrant de votre famille. Alors, si le courant ne passe pas, c’est compliqué…

Outre toutes ces dépistages de santé, il est très important que, pendant les deux mois que votre chiot va passer à l’élevage, il soit stimulé, sociabilisé, au contact du plus de situations diverses et variées. A vous de vous en assurer. C’est essentiel pour avoir un chien bien dans ses pattes. De même la présence de la mère avec ses chiots est primordiale. Outre son rôle de mère nourricière, elle a réellement un rôle éducatif pour leur apprendre tous les codes qui leur permettront de communiquer avec leurs congénères, avec les humains aussi en leur apprenant en particulier l’inhibition de la morsure.

Enfin, le bouvier australien est une race sujette à la surdité .Les chiots bouviers australiens naissent entièrement blancs, sauf au niveau des coquards. Sans entrer dans les détails, l’origine de la surdité a certainement une part de génétique mais le ou les gênes, malgré les recherches n’ont pas encore été identifiés. Cette surdité est présente dans bien d’autres races.

Ce dépistage doit donc se faire sur le chiot lui-même, puisque bien entendu, hors de question de mettre à la reproduction un chien sourd. Le seul test fiable est le PEA, potentiel évoqué auditif, qui peut se faire à partir de 7 semaines de vie, sous anesthésie. C’est un examen très pointu qui n’est fait que dans les écoles vétérinaires (pas toutes) et dans des cliniques vétérinaires spécialisées.

Il faut donc s’assurer que l’éleveur fera bien ce test, ce qui n’est pas toujours simple à réaliser, mais primordial.

Et bien évidemment demandez si le chiot sera bien identifié, primo vacciné, vermifugé et vendu avec un certificat vétérinaire de bonne santé.

Il est bien évident que tous ces dépistages ont un coût,  comme la façon de s’occuper pendant deux mois de votre futur chiot.

Mais si rien de tout cela n’est fait, vous prenez un risque, et  vous payez très cher alors que le travail de l’éleveur ne le mérite alors pas.

De même, comme pour toute race, il existe un standard auquel votre chien doit correspondre, des critères de taille, de morphologie, de couleur. Certains défauts sont rédhibitoires et votre chien ne sera pas confirmé et, même si vous avez eu un certificat de naissance, vous n’obtiendrez pas son pedigree. Il est évident qu’un chien sans pédigree ne vaut pas le même prix qu’un chien avec un pedigree. Vous pouvez apprécier d’avoir par exemple un ACD crème ou chocolat, mais sachez le, ce n’est pas confirmable.

Les éleveurs sont là pour vous aider, pour vous renseigner sur ce choix d’un compagnon qui va vous accompagner pendant de nombreuses années, quel que soit ce que vous souhaitez faire avec lui. N’hésitez pas à poser toutes ces questions, c’est votre droit et je dirai presque votre devoir de savoir tout cela.

Dernier point, demandez à voir le pédigree des parents, vérifiez qu’ils sont bien inscrits au LOF (Livre des origines français), et assurez vous que la portée sera bien inscrite et déclarée au LOF. De la même façon, un éleveur doit être capable de vous expliquer le fonctionnement de base de nos instances canines.

Bonne recherche

Le premier tiers de 2021

Le premier tiers de 2021

Un tiers de 2021 s’est déjà écoulé…

Au Mazet, nous avons eu un vrai hiver qui a duré plus d’un bon mois, beaucoup, beaucoup de neige, les brebis ont dû rester au chaud dans leur bergerie de peur de se casser une patte dans les pâtures en pentes.

Photo en noir et blanc?

Quant aux chiens, ils ont certes apprécié cette neige pour y batifoler mais pas d’entraînements au troupeau pendant presque deux mois. Certains rongeaient leur frein, d’autres profitaient du feu dans la cheminée !!

Quelques séances aux 3 C, club canin clermontois, pour nos deux jeunes, Peps Del Pastre At Kunama qui a fêté ses 1 an en novembre 2020 et pour Rivers of Babylon, née fin aout 2020.

JC et Rivers Of Babylon DPDC au club canin les 3C

Peps Del Pastre At Kunama, et JC au club canin des 3 C

Nous avons poursuivi notre programme de dépistages chez nos chiens.

Du côté des bouviers australiens :

*Peps Del Pastre : d’excellents résultats pour lui puisque les lectures officielles ont donné dysplasie A/A pour les hanches, ED /0 pour les coudes et DISH négatif. Qu’espérer de mieux……

Aucune exposition canine à cause de la covid….outre le fait que ce n’est pas gai de ne pas pouvoir se retrouver autour de nos chiens, il nous fallait quand même trouver une solution pour faire confirmer Peps Del Pastre.Ce qui fut fait fin février sur une séance de confirmation à Baillargues, où il fut confirmé, avec un gros coup de cœur du juge.

Quelques tracasseries administratives ont fait que son inscription au Lof a été un peu longue, mais c’est maintenant chose faite.

On guette les expos pour grimper en cotation, on guette aussi le TAN, il y en aura un le 14 juillet où nous l’emmènerons. Peps est un très beau chien, avec un caractère en or, en toute objectivité !!

*Spader Edde, 11 ans et demi, profite tranquillement de sa retraite, toujours joueur

*Les filles, Soo, Lulu et Niwi nous donneront, je l’espère cette année, encore de beaux BB. Normalement, Soo devrait ouvrir le bal !

*Pink Blue et Pyrus Blue, fille et fils de Edde et Soo de juin 2019 ont eux aussi été confirmés et les dépistages sont en cours. Merci à leurs propriétaires d’adhérer à notre éthique d’élevage !

Pink Blue et Roxy Blue, DPDC, deux demi soeurs inséparables

Pyrus Blue DPDC un beau mâle bien bâti

*Rosco’Y red, fils de Lulu et Edde né en janvier 2020 est parti dans une nouvelle famille  en Allemagne. En raison de problèmes de santé dans sa famille initiale, sa maîtresse a eu le courage de nous en parler et, grâce au réseau familial DPDC, très vite une solution a été trouvée pour Rosco’y. Les réseaux sociaux ont parfois du bon et notre groupe fermé FB des chiots de Edde a joué pleinement son rôle. Merci à tous !

Rosco’y Red DPDC, superbe tête

Parmi ceux que nous voyons régulièrement, Néo et Oki qui viennent nous voir quasi tous les 15 jours .De même, Ryley et Riu, filles de Niwi, viennent le plus souvent possible s’entrainer au troupeau et c’est un vrai bonheur de les voir grandir. Riu et Karin qui viennent de Toulon, Ryley et Nicolas et Molly d’un peu moins loin mais 2 grosses heures quand même, cela fait chaud au coeur

Ryley Blue DPDC et NicolasRyley Blue et Riu Blue, deux soeurettes

Et puis nos Alsaciens préférés sont venus passer quelques jours avant le confinement, entrainements troupeau de Mops DPDC, balades avec Mallow DPDC, journées et soirées pleines d’amitié, auxquelles ont participé Nadine, JP , Néo et Oki, cela nous a donné un peu de courage, mais le tout dans le respect des gestes barrières, nous nous étions tous faits dépister !

Mops DPDC au travail

Du côté des borders collies :

*La covid aura coupé court à la carrière de compétition de Hill des Mauves Bruyères et Hells des Mauves Bruyères. L’absence de concours sélectifs en 2020 les aurait fait jouer en 2022, à 10 ans….JC n’a pas voulu les pousser au bout de leurs possibilités physiques et nous préférons les voir profiter de la vie, s’entrainant quasi quotidiennement chez nous.

*Mouse DPDC, leur fille, continue les concours….quand il y en a qui ne sont pas annulés…elle a participé à son premier niveau 3 et n’a pas démérité, terminant dans la première moitié des concurrents, quasiment l’autre moitié ayant été non classée…Toujours partante, elle suit JC dans ses rêves.

Mouse DPDC, récompense de concours, un bisou!!

*Ninon dite « Ninette », après avoir mis au monde ses petiots fin aout 2020, a repris sérieusement les entrainements elle aussi. Quant à sa fille Rivers of Babylon DPDC elle se donne à fond pour progresser.

Rivers of Babylon DPDC, très fière

*Nous voyons également régulièrement certains de ses petits, Run, Rep et Rhegliss qui viennent se mesurer à nos brebis, tous avec de bien beaux instincts. Si agréable de les voir évoluer eux aussi !

Rhégliss DPDC, fils de Ninette et Hill

Run DPDC attend son tour d’entraînement

L’hiver a beaucoup de mal à nous quitter, comme la covid d’ailleurs…Néanmoins, nous continuons d’avancer, de faire des projets :

Des portées, des concours, des expos, un stage ici en juin le week end qui précèdera l’organisation de notre deuxième concours troupeau à Brion Compains.

Merci à vous tous pour les nouvelles et les photos que vous nous envoyez, merci de votre confiance

Nous ferons tout pour vous retrouver le plus souvent possible, au Mazet qui vous est toujours ouvert, ou ailleurs.

Bonne fin de printemps ! Nous allons, j’en suis sûre, vers des jours meilleurs.Prenez soin de vous !